lettre d’information CEP n°1

Des nouvelles du CEP, votre monnaie locale

Où en est le CEP depuis son lancement le 29 avril 2017 :

  • Déjà 9000 Ceps en circulation,
  • 250 adhérents dont 80 partenaires professionnels,
  • Un territoire de 50 km autour de Cordes sur Ciel,
  • 5 comptoirs d’échange,
  • 1 CEP c’est toujours 1 euro,

C’est dire que nous avons constitué, ensemble, un petit réseau qui fonctionne avec des points forts et des points faibles à améliorer

Les points forts :

  • Des partenaires qui dynamisent le réseau : un commerçant de Cordes ayant récupéré pas mal de Ceps s’est demandé comment les dépenser… Il est devenu client régulier d’une boutique de Cordes où il n’avait jamais mis les pieds… lequel boutiquier paie ses fournisseurs locaux en Ceps… qui circulent ! C’est le but.
    Plutôt que d’échanger vos Ceps en euros, trouvez des solutions sur nos listes mises à jour régulièrement pour faire circuler vos Ceps, ou bien signalez nous des commerçants chez qui vous allez habituellement et que nous pouvons contacter pour leur proposer d’accepter les Ceps pour développer notre réseau.
  • Des usagers motivés qui privilégient les producteurs locaux pour faire leurs achats sur le marché ou les artisans locaux pour faire des cadeaux originaux.
  • Une nouvelle adhésion  : Radio Albiges, une ouverture sur Albi où nous aimerions développer notre réseau. Qui pourra nous aider ?

Les points faibles :

  • Les usagers qui partagent les valeurs du réseau, mais qui ne prennent pas le temps pour échanger leurs euros en Ceps avant de faire leurs achats et payent les commerçants qui acceptent les Ceps… en euros ! Faisons vivre nos convictions ! Les choses avancent avec des petits gestes responsables : pensez au colibri !
  • La signalisation (j’accepte la monnaie locale) est peu ou pas visible : plus de clarté est nécessaire : les autocollants sur la vitrine ou les étalages à un endroit visible et un panneau à coté de la caisse.
  • Les artisans d’art qui n’ont pas vu venir à eux les touristes, ni les locaux :
    • Il faudra améliorer l’information par l’office du tourisme ou à d’autres endroits stratégiques : lesquels ?
    • Faut-il inventer un autre slogan ?

Artisan local accepte la monnaie locale

Producteur local accepte la monnaie locale

Produits locaux j’accepte la monnaie locale

    • Ces partenaires peuvent aussi échanger leurs euros en Ceps et faire des achats comme des usagers ordinaires.

Comment fonctionne l’association Le CEP :

Le Conseil d’Administration (CA) est composé de 14 membres bénévoles. Il se réunit environ une fois par mois ou plus si nécessaire. Il n’y a pas de président : la direction est collégiale, le/a secrétaire change ou pas à chaque réunion. Deux membre du CA ont un rôle particulier :

  • Le/a Trésorier(e) gère le budget de l’association
  • La/e Trésorièr(e) adjoint-e est en charge du fonds de garantie

Le fonds de garantie est réparti entre Terres de Liens (aide à l’installation de personnes en agriculture bio), la Nef (banque éthique) et un fonds de roulement à la Caisse d’Epargne,

Les décisions concernent la vie de l’association : les actions et réunions d’informations, les décisions budgétaires, les entrées des partenaires… et tout cela se fait dans la bonne humeur !

Si vous êtes intéressés par ce fonctionnement vous pouvez participer à ces réunions (prendre contact sur le mail contact@monnaielocale-cep.org )

Parmi nos partenaires

  • le Tracteur Savant : Une librairie à Saint-Antonin où vous pouvez commander tous les livres que vous souhaitez : une affaire qui roule… autrement plus sympathique que Amazon.
  • Le festin de Babette : toujours à Saint-Antonin, restaurant repris par des jeunes qui n’ont pas hésité à adopter le Cep. Nous pouvons les encourager car ils souhaitent nous régaler avec des produits naturels : menu à partir de 14 Ceps, réouverture le 8 février.
  • La Boite à Miam : le dernier arrivé, Chetan se présente

Née au sein du « Cirque Pacotille », j’ai grandi dans une roulotte tirée par un cheval et appris très tôt le métier de saltimbanque : Clown, Acrobate, Trapéziste, Accordéoniste…
Au cours de mon voyage, j’ai rencontré Yoko, qui a quitté son école d’ingénieur pour devenir clown, il y a bientôt 18 ans.
En 2016, lorsque l’envie nous a finalement pris de poser nos valises et d’avoir enfin un jardin, nous nous sommes installés à Verfeil sur Seye, laissant le cirque familial aux mains de mes frères et sœurs, pour monter notre propre projet :
Yoko jardine et moi je cuisine (les légumes du jardin bien sûr) !

Je propose avec ma Boite à Miam différentes formules, pour manger en toutes occasions :
Remorque Snack, Traiteur, Repas de groupe, Goûter-Crèpes…
Je m’adapte aux évènements et aux demandes.
Tous mes plats sont faits maison, avec des produits bio et/ou locaux autant que possible.

Et à partir de maintenant, j’acCEPte la monnaie locale !

En adhérent au CEP, j’espère favoriser les circuits courts et encourager les gens à acheter local.
Une présentation du CEP et de son fonctionnement est prévue début avril à Verfeil, afin d’informer les gens du village, date à confirmer… (probablement le vendredi 5 avril à 19h).

Et pour ceux qui voudraient goûter à ma cuisine : ma remorque snack sera posée à Verfeil tous les lundi soir à partir du 8 avril et jusqu’à la fin du mois de juin.
A la carte : Galettes bretonnes, crêpes, salades, tartes, dessert…
Soyez heureux et à bientôt !

Chetan

Contact : 06.89.18.34.47 ou laboiteamiam@gmail.com

Les Partenaires (professionnels) sont invités à se présenter (un court texte, une photo), de façon à être visibles presque « en chair et en os »dans un prochain bulletin d’information.

Le site internet du Cep vous permet d’avoir des informations supplémentaires et notamment la liste des partenaires professionnels à jour. Vous avez un site internet : nous pouvons le référencer sur le site de la monnaie locale : http://monnaielocale-cep.org/

Le CEP bien à vous

l’équipe du CEP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *